Affilié à l'UNAPEDA

Historique

L’Association Pour la Surdité (APS), est une association calédonienne à but non lucratif (loi de 1901) créée le 25 août 1998 par M. Qajane Haocas (cf. déclaration au Journal Officiel de Nouvelle Calédonie). Elle est affiliée à l’Union Nationale des Associations de Parents d’Enfants Déficients Auditifs (UNAPEDA), membre de l'ALPC (Association pour la promotion de la Langue française Parlée Complétée) membre du collectif handicaps et dépendances de Nouvelle-Calédonie.

Cette association a vu le jour par le regroupement de parents d'enfants sourds, qui face à des difficultés d'ordre pédagogique, administrative et matériel se sont mobilisés pour l'avenir de leurs enfants.

Mr Qajane Haocas, le fondateur de l'APS nous raconte qu'avec sa fille, il a été confronté aux problèmes que peuvent engendrer la surdité. Après la confirmation du diagnostic, les questions de la scolarisation de son enfant se sont rapidement posées. Non sans difficultés, la famille quitta Lifou pour s'installer sur Nouméa. A l'époque il n'y avait qu'une seule classe qui regroupait des enfants avec des handicaps différents. Puis aux vues des difficultés de scolarisation, les parents se sont regroupés pour échanger des informations et améliorer la situation de leurs enfants. C'est ainsi que l'association fut créée. La première classe spécialisée pour enfants sourds a pu s'ouvrir sur l'école primaire Marie Havet puis être transférée par la suite, sur celle de Rivière Salée. Les enfants de classes maternelles étaient intégrés en milieu ordinaire. Depuis ce jour l'APS n'a pas cessée d'oeuvrer pour le bien être des personnes sourdes.

Nous remercions vivement Mr Qajane Haocas président de l'APS de 1998 à 2013, pour son engagement et son investissement au sein de l'association. La fille de Qajane est maintenant adulte et sortie du système scolaire avec son CAP ADAL – AFAT en poche mais tous, parents, membres du bureau, adhérents et bénévoles se mobilisent activement pour mener à bien de plus en plus de projets en faveur des personnes sourdes et de leurs familles, au quotidien.

Du 13 mars 2013 au 21 mars 2016, l'APS fût présidée par M. Frédéric Moulédous, père d'une enfant sourde profonde implantée. Avec le bureau nouvellement élu, il mit toute son énergie à faire de l'acquisition d'une langue (orale ou gestuelle) une priorité absolue.

Depuis l'assemblée générale ordinaire du 22 mars 2016 c'est M. RICHARD Stéphane (parent d'enfant sourd) qui assure la présidence de l'APS. Il est soutenu dans cette mission par un bureau de 4 personnes et un coordonateur à mi temps.